Chevalerie et engagement

Prérequis : Règle, code et vertus chevaleresques

Bandeau page4 1

« Chasse de toi tous les vices ; développe envers ton prochain toutes les vertus ;

demande à Dieu tous les secours : c'est par là que tu rempliras la tâche de l'homme.»

Louis-Claude de Saint-Martin, "Le Philosophe Inconnu"

 

+ Etre Chevalier est un rêve que nous avons tous fait, hommes et femmes,  car ce mot résumait probablement dans le passé une forme idéale de la condition humaine. Ce titre avait assurément une valeur presque aussi grande que celui de Roi ou de Seigneur. Il symbolisait l’attachement à une cause juste, le service à autrui, à l’humanité et aussi le soutien apporté à ceux qui étaient pratiquement sans défense, et à la merci de tous les dangers. Nous ne sommes plus à l’époque des croisades, du moins dans le sens de prendre les armes pour aller défendre, au péril de sa vie, un idéal exprimé par telle ou telle religion, bien que de tels faits se produisent encore dans notre monde actuel.

Le martiniste qui chemine dans notre Ordre a pour devoir d’exprimer l’esprit de chevalerie, de protéger et transmettre la tradition, et de témoigner dans le monde.

 

Amour courtois

+ La courtoisie fut élaborée à partir du XIIème siècle dans les cours seigneuriales et fondée sur une théorie et une pratique des rapports homme-femme, la "fine amor" des chevaliers courtois, "ceux qui appartiennent à la cour".

Elle est généralement définie comme une attitude de politesse raffinée, mêlée d'élégance et de générosité physique ou morale. Elle est en quelque sorte un art de vivre qui exalte l’humilité, l’honneur, la fidélité, le courage, le refus des mensonges, des lâchetés et des trahisons, en d'autres termes, tout ce qui est opposés à la vilainie : actions viles et basses du vilain, "celui qui est moralement laid, malhonnête ou indécent". Se comporter en vilain (sans noblesse de cœur, sans vertu, sans vergogne), c'est rejeter l'esprit de chevalerie et s'exclure de son universalité.

Les vertus qui accordent le moi à la loi divine, s'extériorisent dans la praxis de l’amour courtois qui se réfère à l'idéal, à l'éthique, à l'esprit chevaleresque. 

 

 

Ordre Martiniste Intérieur Graal

Qualités chevaleresques

+

Notre Ordre est ouvert aux hommes et aux femmes de bonne volonté !

 

« L'humilité est le fondement de toutes les autres vertus. Ainsi, dans l'âme dans laquelle il n'existe pas cette vertu,

il ne peut y avoir d'autres vertus que la simple apparence. »  

Saint Augustin d'Hippone

 

+ L'Ordre Martiniste Intérieur invite ses membres à cheminer dans la voie cardiaque du martinisme, premier Niveau  correspondant aux trois premières marches de l'initiation chevaleresque. Durant ces étapes, il est proposé un travail de rectification de la personnalité egotique et de régénération interne. Ce travail sur soi représente un des aspects essentiels de la voie cardiaque. La progression sur le chemin de la réconciliation intérieure dépend en partie de la force d'engagement qui doit être de coeur et d'esprit. Cet engagement fait entrer le cheminant de plain-pied dans l'initiation chevaleresque. A la genèse du cheminement, il s'agit donc d'une rééducation qui repose sur l'expression des qualités éthiques chevaleresques en toutes circonstances. Ces qualités vertueuses, au nombre de huit, et qui revêtent également une importance majeure dans la tradition martiniste, sont les suivantes : l’Humilité, la Fraternité, la Fidélité, la Loyauté, le Courage, le Service, l’Impersonnalité et l’Hospitalité.

+ Dans le second Niveau, celui réservé aux Serviteurs Inconnus de notre Ordre, le cheminement chevaleresque prend la forme d'une praxis dont les productions, perfectionnement et affermissement, justifient d'oeuvrer dans les activités du troisième Niveau, celui réservé aux Frères et aux Soeurs martinistes dont les pensées, paroles et actions témoignent de l'état intérieur du Chevalier.

 

Matthieu 10,8-9-10

« Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures; ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton; car l'ouvrier mérite sa nourriture. »  

 

Ordre Martiniste Intérieur Vision du Graal

Devise de l'Ordre Martiniste Intérieur :

« Protéger !  Transmettre !  Témoigner ! »  

 

+ Si nos activités vous intéressent, veuillez nous adresser votre candidature en précisant vos motivations et l'objet de vos recherches. Notre secrétariat général vous contactera par téléphone ou vous répondra par écrit après étude de votre demande. Nos activités ont lieu en France uniquement. Les structures de notre Organisation, son fonctionnement et les travaux proposés ne nous permettent pas d'accueillir des postulants résidant hors de la France métropolitaine.

 

+ Il convient de préciser que si un de nos membres souhaite nous quitter, il lui est simplement demandé de renvoyer à notre secrétariat  ce qui lui a été transmis et de garder comme confidentiel ce qui lui a été confié. Il s’agit là simplement d’une question de courtoisie et de loyauté envers notre Organisation et ce qu’elle représente.

 

Matthieu 10,13-14

« Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.. » 

 

Page 6 - Scriptorium : cliquez

Ordre Martiniste Intérieur page 4http://ordre-martiniste-interieur.e-monsite.com/

×