Le martinisme

Tradition et spiritualité...

 Bandeau accueil 2

« J'ai désiré faire le bien mais je n'ai pas désiré faire du bruit,

parce que j'ai senti que le bruit ne faisait pas de bien et que le bien ne faisait pas de bruit. »

Louis-Claude de Saint-Martin, "Le Philosophe Inconnu"

 

+ Peu connu du grand public, le martinisme joue néanmoins un rôle important dans le monde initiatique occidental.

Son histoire débute, au XVIIIe siècle, avec la rencontre de deux personnalités fort différentes : le théurge Joachim Martinès de Pasqually, fondateur charismatique de l’Ordre des Chevaliers-Maçons-Élus-Cohen-de-l’Univers, et celui qui deviendra son secrétaire et ami, le « Philosophe Inconnu » Louis-Claude de Saint-Martin. 

Ordre Martiniste Intérieur Louis-Claude de Saint-Martin

« Ce n'est pas la tête qu'il faut se casser, mais le coeur. »

Louis-Claude de Saint-Martin, dit "Le Philosophe Inconnu",

né le 18 janvier 1743 à Amboise, serait décédé à Aulnay le 13 octobre 1803 ou plus probablement le 14 octobre 1803.

 

Ce dernier, sous l’influence de Martinès, puis des écrits visionnaires de Jakob Bœhme, consacra sa vie au service de la Sagesse Divine, en donnant à voir dans ses ouvrages les grandes étapes conduisant l’homme de Désir au Nouvel Homme, et les rapports complexes entre celui-ci, la nature, et les mondes spirituels.

 

Ordre Martiniste Intérieur Jakob Boehme

« C’est pourquoi, cherche la noble perle, elle est plus précieuse que ce monde. Elle ne s’éloignera jamais de toi, et où sera la perle, là sera aussi ton cœur : tu n’as pas besoin d’aller chercher plus loin qu’ici le paradis, la joie, et les délices du ciel. Cherche seulement la perle ; si tu la trouves, tu trouves le paradis et le royaume céleste, et tu deviendras si savant que, sans l’avoir éprouvé, tu ne le pourrais pas croire. »

Jakob Böhme ou Boehme, surnommé le "Philosophus Teutonicus",

né à Alt-Seidenberg le 8 mars 1575, et décédé le 17 novembre 1624 à Görlitz

 

A la fin du XIXe siècle, le docteur Gérard Encausse – mieux connu sous le hiéronyme de Papus – donne au martinisme une structure initiatique, imitée aujourd'hui par quelques Ordres réguliers actifs à travers le monde.

 

Ordre Martiniste Intérieur Gérard Encausse Papus« L'Ordre, dans son ensemble, est surtout une école de chevalerie morale, s'efforçant de développer la spiritualité de ses membres par l'étude du monde invisible et de ses lois, par l'exercice du dévouement et de l'assistance intellectuelle et par la création dans chaque esprit d'une foi d'autant plus solide qu'elle est basée sur l'observation et sur la science. Le martinisme dérive directement de l'illuminisme chrétien et il en a adopté les principes. - Formant le noyau réel de cette Université vivante qui refera un jour le mariage de la Science sans division avec la Foi, sans épithète, le martinisme s'efforce de se rendre digne de son nom en établissant des écoles supérieures de ces sciences métaphysiques et physiogoniques dédaigneusement écartées de l'enseignement classique sous le prétexte qu'elles sont occultes. Notre époque de scepticisme, d'adoration de la forme matérielle et d'athéisme avait si nécessairement besoin d'une réaction franchement chrétienne, indépendante de tous les clergés, que dans tous les pays où il a pénétré, le martinisme a sauvé du doute, du désespoir et du suicide bien des âmes. Il a ramené à la compréhension du Christ bien des esprits que certaines manœuvres cléricales avaient éloignés de toute Foi...

Accusés d'être des diables par les uns, des cléricaux par les autres, des magiciens noirs ou des aliénés par la galerie, nous resteront simplement des chevaliers fervents du Christ, des ennemis de la violence et de la vengeance, des synarchistes résolus, opposés à toute anarchie d'en haut ou d'en bas, en un mot, des martinistes comme le furent nos glorieux ancêtres Martines de Pasqually, Claude de Saint Martin et Willermoz ! »

Gérard Encausse surnommé "Papus", né le 13 juillet 1865 à La Corogne, décédé le 25 octobre 1916 à Paris

 

 

 

Ordre Martiniste Intérieur bijou pantacle

+ Le martinisme est une vivante expression de la tradition initiatique chrétienne. Ses serviteurs s'efforcent de faire vivre en eux-mêmes et de témoigner dans le monde la pensée juste, la parole juste et l'action juste,  à la mesure du Désir que "l’agent inconnu" développe en lui, et dans l’esprit vivant de tous ceux – anonymes pour la plupart – qui les ont précédés sur cette voie.

Ordre_Martiniste_Intérieur_Filiations_martinistes

Papus sautoir

 

L'Ordre Martiniste Intérieur est une émanation de l’Ordre Martiniste historique. Ses membres fondateurs ont reçu l’initiation provenant de Louis-Claude de Saint-Martin et de Papus et sont donc habilités et autorisés à retransmettre régulièrement.

Quant aux singularités de l'Ordre Martiniste Intérieur, elles sont présentées dans les pages 3, 4 et 5 de ce site.

Ordre Martiniste Intérieur directoire

 

 

 

Page 3 - Présentation de l'Ordre : cliquez

Ordre Martiniste Intérieur page 1

http://ordre-martiniste-interieur.e-monsite.com/

×